Eurodac Implementierung (BD2015)

Aus Philo Wiki
Version vom 2. November 2015, 12:29 Uhr von Anna (Diskussion | Beiträge) (colors)
(Unterschied) ← Nächstältere Version | Aktuelle Version (Unterschied) | Nächstjüngere Version → (Unterschied)
Wechseln zu:Navigation, Suche

Steria Pressekommunique

14 janvier 2003

La Commission européenne retient le savoir-faire de Steria en biométrie pour traiter les demandes d'asile et lutter contre l'immigration clandestine.

A l'heure de la fermeture du centre de réfugiés de Sangatte (Link anna), les questions de l'immigration en Europe sont plus que jamais d'actualité. La Commission européenne a inauguré le projet EURODAC aujourd'hui à 12 heures GMT (13h à Paris). Ce projet vise à traiter les demandes d'asile dans les états membres de l'Union européenne et dans d'autres états signataires de la convention de Dublin. Dans le cadre de ce projet, Steria, opérateur global de services informatiques en Europe, a mis au point d'une part, le système central d'identification des empreintes digitales (basé à Bruxelles), et d'autre part, dans 16 pays européens, le système de transmission électronique des empreintes digitales permettant de lutter contre l'immigration clandestine.

Le système EURODAC permet aux états membres d'identifier les demandeurs d'asile ainsi que les personnes ayant franchi irrégulièrement une frontière extérieure de la Communauté. En comparant les empreintes, ces états peuvent vérifier si un demandeur d'asile ou un ressortissant étranger se trouvant illégalement sur son territoire a déjà formulé une demande dans un autre état de l'Union européenne.